HISTORIQUE

Le chien de Berger de Brie, pour désigner le chien de Berger Français à poil long, apparaît pour la première fois au commencement du XIXème siècle, dans le cours d'agriculture de l'Abbé Rozier en 1809. C'était le chien de conduite en plaine; ses oreilles étaient courtes et droites, la queue en trompette, horizontale ou pendante, souvent coupée ; le poil long sur tout le corps, ressemblant en plus fourni, au poil de chèvre et généralement noir.

C'est en 1863 lors de la première exposition canine organisée à Paris par la Société Impériale d'Acclimatation que furent présentés au jury les premiers chiens de Brie.Ces chiens étaient de type Barbet, barbus et moustachus comme lui, mais à oreilles petites et droites.

En 1888, apparaît le type de chien qui va servir de modèle aux premiers éleveurs. La création du Club des chiens de bergers Français, en 1896, marque le début de la sélection de la race du Berger de Brie et l'établissement du 1er standard auquel se référèrent les premiers sélectionneurs qui étaient, avant tout des utilisateurs : les bergers.

En 1909 les éleveurs de briards s'organisent et créent une association destinée à promouvoir la race : le Club des Amies du Briard (CAB). Les affixes du Val d'Augas, de Montjoye sont à l'origine de cette nouvelle ère.

En 1917, un mâle noir nommé Jarnac du Val d'Augas va être à la base des lignées de nombreux élevages. Les affixes se multiplient au cours des années.

Après la deuxième guerre mondiale, de nombreux élevages ont cessé leur activité. Les principaux à cette période sont "de la Plaine St Just" à Mr Lhermigny, " de la Chèvrerie" à Mr Janicot, "d'El Pastre" à Mr Molinier.

Dans les années 60,

  • "de la Petite Suisse du Nord" à Melle Brotonne
  • "des Elfes de Malouses" à Melle Mopty
  • "de Lapeyre" à Mr Claude Hervé
  • "de Veaubresson" aux Demoiselles Villeboeuf

En 1969 le CAB, organise la 1ère Nationale d'Elevage ou apparaît les premiers tests de caractère. Les clubs de race se développent en Europe, et les élevages se multiplient sur des souches Françaises.

Au début des années 80, la popularité du Briard entraîne un véritable dérapage. Une production incontrôlée pour répondre à la forte demande pousse le briard vers le précipice.

En 1988 un nouveau club de race voit le jour, l'Association du Berger de Brie (ABB), qui reprend alors en main la destinée de notre Briard.